Les Chroniques ''WE THE NORTH''

Touche nordique partie 1
15 août 2023 par
Nation Hip-Hop, Alex Wallace



Les MC's Canadiens qui ont marqué l'histoire de la culture du hip-hop.

Le rap canadien est un univers musical en constante évolution. D'année en année de nouveaux artistes remarquables se succèdent et se démarquent sur la scène locale, nationale et internationale. Malgré que le rap canadien se porte très bien, il demeure caractérisé par une dualité profonde entre les scènes francophone et anglophone. Depuis ses débuts, le rap anglophone et le rap francophone ont évolué de manière indépendante, chacun développant ses propres artistes, styles et thèmes. Cette séparation a souvent créé des barrières culturelles et linguistiques. Les fans et les artistes des deux côtés ont parfois du mal à se connecter et à apprécier la musique de l'autre..

L'équipe de rédaction de Nation Hip-Hop crois qu'il est essentiel de réunir ces deux cultures distinctes. Cet article est le premier d'une série soulignant nos légendes dans le rap anglophone québécois et canadien. Un sujet trop souvent oublié... En reconnaissant le rôle essentiel des légendes du rap anglophone dans l'évolution de la culture, nous rendons hommage à l'ensemble du paysage musical québécois et canadien.

Voici 10 des noms essentiels dans l'histoire du rap anglophone au Canada : 

Maestro Fresh Wes

Originaire de Toronto, Wes Williams, connu sous son nom de scène  Maestro Fresh Wes, a joué un rôle fondamental dans l'introduction et l'évolution du hip-hop au Canada.

Né en 1968, Maestro Fresh Wes a émergé sur la scène musicale dans les années 80, une période où le hip-hop n'était qu'à ses débuts au Canada. En 1989, il a sorti l'album historique Symphony in Effect, devenant ainsi le premier rappeur canadien à atteindre la première place du palmarès de Billboard au Canada. Le single à succès Let Your Backbone Slide est devenu un véritable hymne du rap canadien et a ouvert la voie à une nouvelle ère pour la musique urbaine au pays.

Maestro Fresh Wes a également été un précurseur dans l'exploration de thèmes sociaux et personnels à travers ses paroles. Son impact dépasse largement la musique. Il a contribué à façonner la perception du rap en tant que moyen d'expression artistique et sociale au Canada 

Maestro est notre Rakim. Inutile de dire d'avantage.



Choclair

Choclair, de son vrai nom Kareem Blake, fait partie des plus grands pionniers et légendes de la grande ville de Toronto

Né en 1975, Choclair a émergé sur la scène musicale au milieu des années 90, à une époque où le rap commençait à se définir au Canada. Il a joué un rôle crucial dans l'établissement du hip-hop en tant que genre musical respecté dans le pays. Son style unique de paroles intelligentes mélangées à un son actuel lui a permis de se démarquer non seulement au Canada mais partout dans le monde.

L'un des moments les plus grands de la carrière de Choclair a été la sortie de son premier album Ice Cold en 1999. L'album a été un succès instantané, plaçant Choclair sur toutes les chaînes : BET, MTV, Much Music ainsi que dans toutes les radios et clubs d'Amérique du nord. Le single Let's Ride, entre autres, est devenu un classique du rap canadien et a contribué à établir sa renommée internationale. 

Choclair est un artiste de renommée mondiale et une des voix les plus reconnues du rap canadien.



Shades of Culture

Au cœur de la scène hip-hop montréalaise réside un groupe qui a marqué les esprits : Shades of Culture. Formé par D-Shade, Revolution et DJ Storm, ce collectif a laissé une empreinte indélébile sur la scène musicale locale et au-delà.

Leur album légendaire Mindstate a rapidement capturé l'attention des amateurs de hip-hop en début 2000. Cet opus, offre un mélange éclectique de styles, de son et d'idées 

Le single Payin Rent est  un exemple brillant de leur style distinctif. Cette chanson, ancrée dans une production fluide, explorait les défis de la vie quotidienne et les luttes qui touchent souvent les quartiers urbains. Le tout sur un ton léger et humoristique..

L'héritage de Shades of Culture résonne toujours dans le tissu musical de Montréal et dans le paysage du hip-hop canadien. Ils ont ouvert la voie à une nouvelle génération d'artistes anglophones de la Belle Province.



Classified

Le paysage du rap canadien est parsemé de talents divers, et ce partout dans le pays. Classified, également connu sous le nom de Luke Boyd est un MC originaire d'Enfield, en Nouvelle-Écosse. Classified s'est imposé comme l'une des voix les plus connues  des maritimes.

Né le 13 décembre 1977, Classified a grandi en étant influencé par une variété de styles musicaux, du hip-hop au rock en passant par le reggae. Cette diversité musicale se reflète clairement dans sa musique.

L'une des caractéristiques distinctives de Classified est sa capacité à raconter des histoires honnêtes et émotionnelles à travers ses paroles. L'album Self Explanatory où il explore une grande gamme de sujets en est un exemple frappant.

Outre sa carrière en tant qu'artiste, Classified est également un producteur accompli, travaillant avec divers artistes et collaborateurs.


Rascalz

Parmi les groupes pionniers du rap au Canada, il est impossible de ne pas parler du groupe emblématique Rascalz. Originaire de Vancouver, le groupe Rascalz fait partie des pionniers et porte-étendard du hip-hop sur la côte ouest canadienne alliant les éléments de breakdance, graffiti et DJ avec leur musique et performance.

Formé au début des années 90, le groupe Rascalz était composé de Red1(MC), Misfit(MC) Kemo(DJ), Zebroc(BBoy) et Dedos(BBoy). Leur approche innovante du rap combinait des paroles réfléchies avec des rythmes percutants. Le groupe a été une influence majeure sur le développement du hip-hop au Canada.

En 1997, les Rascalz ont surpris le monde entier avec la sortie de leur album Cash Crop, un opus qui a redéfini le son et l'identité du rap canadien. Le single Northern Touch issu de cet album est devenu un véritable classique du rap canadien réunissant plusieurs artistes notables de l'époque, tels que Choclair, Checkmate, Kardinal Offishall et Thrust.

En 1999, les Rascalz ont solidifié leur place dans le rap mondial avec la sortie de leur deuxième album studio Global Warning. Porteur d'un message puissant, cet album a démontré l'engagement du groupe envers le changement social et la célébration de la diversité culturelle.

Cet album spectaculaire contient des œuvres qui transcendent le hip-hop tel que Top of the World. Cette chanson, avec le légendaire Barrington Levy, nous présentait pour la première fois un certain K-OS, qui sera lui aussi, une légende du rap canadien.

Pour la chanson intitulée Témoin, les Rascalz ont fait preuve d'audace et d'ouverture d'esprit faisant appelle à leur cousins et cousines éloignés du 67, MUZION, un autre futur groupe légendaire du rap canadien. Deux géants, deux villes, deux langues, une seule voix. Aujourd'hui, cette collaboration entre Rascalz et Muzion est reconnue comme l'un des plus grands moments dans l'histoire du rap canadien.


Narcy

Yassin Alsalman est un rappeur légendaire montréalais d'origine irakienne qui s'est imposé sur la scène musicale sous le pseudonyme The Narcicyst. Avec son talent indéniable pour les mots et son engagement envers des sujets sociaux et politiques, The Narcicyst, aujourd'hui mieux connu sous le nom de Narcy, a traversé les frontières artistiques et culturelles.

Né au carrefour de deux mondes, Narcy a puisé dans son héritage irakien pour créer un rap unique mélangeant les influences orientales avec le groove du hip-hop. Ses paroles profondes et poignantes abordent souvent des sujets difficiles tels que les problèmes mondiaux ou l'injustice sociale. 

En plus de sa carrière musicale, Narcy s'est également illustré en tant que journaliste engagé. Il a utilisé son talent pour l'écriture pour donner la parole aux sans-voix et pour éclairer les coins sombres de la société. 

Au fil des ans, The Narcicyst est devenu une icône, un modèle pour ceux qui cherchent à utiliser l'art et les médias comme moyens de provoquer des changements positifs. Son héritage en tant que rappeur, militant, journaliste,  continuera d'inspirer les générations futures à se lever et s'exprimer. 


Swollen Members

Swollen Members, fondé à Vancouver en 1992, est devenu l'une des références incontournables du hip-hop au Canada.

Composé principalement de Madchild, Prevail et Rob the Viking, Swollen Members a fait ses débuts sur les scènes locales avec des performances enflammées. Le groupe s'est rapidement établi comme un pionnier du rap underground, repoussant les limites et explorant de nouvelles frontières sonores. Leur mélange distinctif de paroles dures, de rythmes énergiques et d'ambiances sombres les a catapultés au-devant de la scène rap canadienne.

L'album Balance (2001) a été un tournant pour Swollen Members, lançant le groupe dans une nouvelle ère de reconnaissance. Porté par des morceaux marquants tels que Fuel Injected et Bad Dreams, l'album a montré leur capacité de créer un son capable d'attirer l'attention à l'internationale.



K-OS

K-OS, de son vrai nom Kevin Brereton, est un rappeur canadien reconnu pour sa fusion unique de hip-hop, de rock et d'éléments musicaux variés. Originaire de Toronto, il a rapidement captivé l'attention avec sa musique et ses paroles réfléchies. Son nom K-OS signifie Knowledge of Self reflétant son engagement à créer une musique qui explore des thèmes personnels et sociaux.

Ses albums Joyful Rebellion et Atlantis: Hymns for Disco, ont été acclamés pour leur originalité et leur diversité musicale. K-OS a la capacité de passer sans effort d'un style à l'autre, incorporant des éléments de rock, de funk et de reggae dans ses morceaux. Ses paroles intelligentes abordent des sujets allant de la spiritualité jusqu'à la politique.

K-OS a solidifié sa place en tant qu'artiste canadien influent, propageant un message positif et une musicalité riche à travers son art. Sa créativité et son exploration musicale ont fait de lui, un artiste respecté et reconnu mondialement .



Ghetto Concept

Ghetto Concept occupe une place centrale dans l'histoire du hip-hop au Canada. Formé à la fin des années 1990 à Toronto, le duo composé de Kwajo Cinqo et Dolo a rapidement gagné en renommée pour sa musique audacieuse. Il est important de rappeler que le rappeur prolifique Infinite était membre du groupe à leur début.

À une époque où le hip-hop était encore en train de s'établir comme un genre musical influent au Canada, Ghetto Concept a contribué à façonner le son et l'identité de la scène canadienne. Leurs débuts modestes dans les battles de rap underground les ont amenés à créer des chansons qui reflétaient les réalités des quartiers urbains tout en abordant des problèmes sociaux souvent négligés.

Leur premier album éponyme, sorti en 1998, a captivé les auditeurs avec des pistes comme E-Z On Tha Motion. Ghetto Concept toujours actif aujourd'hui, bénéficie toujours d'une base de fans loyale et diversifiée.

L'héritage de Ghetto Concept continue de résonner dans le paysage musical canadien. En pionniers du hip-hop, ils ont ouvert la voie à une nouvelle génération d'artistes. Leur influence se fait sentir non seulement dans la musique, mais aussi dans la manière dont ils ont contribué à façonner la conversation culturelle au Canada.



Kardinal Offishall 

Kardinal Offishall, véritable icône du hip-hop canadien, a su rapidement se hisser au sommet de la scène musicale internationale. Né Jason Harrow à Toronto, il a su se démarquer par son talent exceptionnel et son style inimitable. Dès le début de sa carrière, il a pris d'assaut le monde du rap avec son énergie captivante.

Reconnu pour sa capacité à mélanger diverses influences musicales, Kardinal Offishall a apporté un vent de fraîcheur au paysage du hip-hop. Il a su mettre des éléments de reggae et de dancehall dans son rap créant ainsi un son distinctif qui lui est propre. La chanson Ol time killin en est un exemple parfait. Cette approche novatrice et originale lui a valu le respect de ses fans ainsi que de ses pairs.

Au fil des années, Kardinal Offishall a réussi à maintenir une présence constante sur la scène internationale grâce à des collaborations avec des artistes mondiaux de renom dont Rihanna. Sa célèbre chanson Dangerous en collaboration avec Akon a positionné sa carrière à un niveau supérieur, devenant un succès planétaire. Cette capacité à traverser les frontières musicales et linguistiques témoigne de sa grande polyvalence et versatilité 

En plus de son succès musical, Kardinal Offishall est également reconnu pour son engagement social et humanitaire. Il utilise sa notoriété pour sensibiliser aux problèmes sociaux et soutenir des causes importantes, notamment l'éducation et le développement des jeunes. Son influence en tant que modèle positif et son désir de donner en retour font de lui bien plus qu'un simple rappeur.

Kardinal Offishall a ouvert la voie pour d'autres artistes canadiens dans l'industrie du hip-hop. Son héritage se poursuit toujours aujourd'hui à travers sa musique, son engagement communautaire et son rôle inspirant pour les générations futures d'artistes canadiens.

La légende du rap Canadien Kardinal Offishall a annoncé qu'il s'est joint à l'équipe Def Jam en tant que leur dernier A&R mondal, où il travaillera aux côtés du PDG Tunji Balogun et du VP exécutif LaTrice Burnette. Il a révélé la nouvelle sur sa page Instagram.

BONUS HISTORIQUE

Mr.Q

McGee, Jay W aka MR Q, est né le 23 janvier 1950 et décédé le 8 janvier 2021, Jay W. McGee était bien plus qu'un musicien américano-canadien ; il était le véritable pionnier du rap au Canada. Son héritage musical, empreint d'originalité et de créativité, a laissé une marque indélébile sur la scène musicale canadienne et au-delà. Son rôle crucial dans l'évolution du genre rap au pays ne peut être ignoré, en témoigne sa contribution mémorable sous le pseudonyme de scène "Mr. Q". Cette distinction fait de lui le premier rappeur reconnu du Canada, à moins que des preuves contraires ne surgissent.

Sa carrière musicale a pris son envol à Toronto en 1974, où il a rapidement gagné en notoriété en collaborant avec divers groupes tels que Giant Step, Salongo et Crack of Dawn. Cependant, c'est sous le nom de scène "Mr. Q" que Jay W. McGee a laissé une marque indélébile dans l'histoire du rap canadien. En 1979, il est repéré par George Lewis de Monica's Productions pour sa contribution à "Ladies Delight", une réponse novatrice à la célèbre chanson "Rapper's Delight" de The Sugarhill Gang.

Cette initiative audacieuse marque le début d'une série de chansons de rap / hip-hop qui ont marqué l'essor du genre au Canada. Parmi celles-ci, "DJ Style", "Rapping Time", "Party, Party" et "Party Rapp" ont su captiver le public grâce à leur énergie contagieuse et à leur originalité. Mentionnons particulièrement "Party Rapp", qui évoque explicitement l'accident du train de Mississauga en 1979, témoignant ainsi du souci de McGee de refléter les réalités locales dans ses œuvres.

En 1982, Jay W. McGee a franchi une nouvelle étape en lançant son premier album solo intitulé "Over & Over". L'album comprenait le single mémorable "When We Party (Uptown, Downtown)", qui a enflammé les pistes de danse tout en reflétant son style musical distinctif. Bien que cette chanson ait été un succès en clubs, sa portée dans les classements musicaux a été limitée en raison des contraintes financières qui ont empêché McGee de partir en tournée à grande échelle. Pourtant, son talent et sa créativité ont continué de briller à travers des œuvres telles que "Another Love in Your Life", issue de son album "Survivor" sorti en 1988. Cette chanson a été honorée d'une nomination aux prestigieux Juno Awards dans la catégorie de la meilleure performance d'enregistrement R&B Soul.

Son engagement envers la musique, sa contribution indélébile au développement du rap au Canada et sa capacité à aborder des questions sociales dans ses œuvres ont fait de lui un artiste exceptionnel. Jay W. McGee demeure à ce jour le premier rappeur reconnu du Canada.


Joyeux 50e! 

Partie 1 - WE THE NORTH

Partie 2 - WE THE NORTH

Partie 3 - WE THE NORTH

Partie 4 - WE THE NORTH

Partie 5 - WE THE NORTH





Nation Hip-Hop, Alex Wallace 15 août 2023